J'aime la protographie et plus particulièrement certains photographes. Le premier dont je vous ai parlé était Saul Leiter, le deuxième, aujourd'hui, est Harry Gruyaert, photographe belge.

A vrai dire, j'ai cherché longtemps ce qui pouvait bien me toucher dans les photos de Harry Gruyaert et ce que je pourrais bien ici écrire comme bafouille...

Une chose revenait toujours: la couleur, puis une autre: le vide, et enfin : la lumière. 3 éléments très banals somme toute. 

HG Hall JauneHG El CanarioHG Maroc 1981HG AéroportHG japanese GirlHG Russia Moscow 1989HG ToiletteHG Maroc 1986HG Afrique

 

Harry Gruyaert 1941- ####

  « La réalité, dit Harry Gruyaert, ressemble à un collage de Picasso dont les éléments n’étaient pas faits
pour être mis ensemble, mais qui, soudain juxtaposés, signifient 
et disent quelque chose d’original et de très fort, insaisissable avant. »