Sew Easy

02 août 2018

Pierre, Paul, Jacques

 

Vous connaissez mon ami Paul, ce grand costaud, je vous en ai déjà parlé. Il est entré dans ma vie en octobre 2017, remplaçant mon ami Pierre qui m'avait quitté...Depuis on peut dire que Paul et moi, on s'entend bien. Je l'ai présenté aux amis, à la famille et toujours le même constat: Paul semble énormément plaire à la gent féminine. Dès qu'une femme pose les yeux sur lui, leur regard pétille, ça se trémousse, ça frétille d'envie. Mais Paul est à moi et il le restera !

Quand ma Môman l'a vu pour la première fois en mai dernier, elle s'est exclamée : "Mais qu'il est beau !" Ce n'est pas tombé dans l'oreille d'une sourde ; je suis restée muette comme une carpe, notant dans un coin de ma tête cette réaction. Maman, c’est certain, était sous le charme.

Une idée dans ma tête a germé, une idée qui a bien poussé, et qui à maturité quelques temps plus tard est devenue « Jacques » que voilà :

 

  

IMG_9468 (1024x710)IMG_9471 (1024x645)IMG_9470 (1024x1024)IMG_9477 (1024x683)

 Tissu Jacquard des Sacrés Coupons - Lin doré de je ne sais plus où

Lanière de cuir et Rivet de CuirTextileCréa

Patron du cabas du livre "Un exprit de famille"

 

 Un Jacques en jacquard, voilà qui va bien !

Un Jacques, qui je sais, fait le bonheur de ma Môman.

 

 

Posté par seweasy à 10:52 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


28 juin 2018

Capucine et la broderie anglaise

 

Savez-vous mes chères lectrices et mon cher lecteur (oui je sais que j’en ai un) que nos amis outre-manche nous volent des mots et que « broderie anglaise » se dit « broderie anglaise » en anglais ? 

Je vous le concède, il faut quand même prendre un peu l’accent de Jane Birkin pour que cela fasse plus vrai : [broh-duh-ree ahng-gleyz, -glez] ! Allez entrainez-vous, je vous interroge dans 5 minutes.

 [broh-duh-ree ahng-gleyz], [broh-duh-ree ahng-gleyz], [broh-duh-ree ahng-gleyz], [broh-duh-ree ahng-gleyz] 

Je vous écoute ! [broh-duh-ree ahng-gleyz] Pas mal ! Oui, là vous le tenez, l’accent est parfait !

On va compliquer l’exercice : tous les mots d’origine française sont à prononcer à la Jane :

Rendez-vous – Cul de sac – Ouh là là – C’est la vie – Femme fatale – Petit bourgeois

Voilà pour la minute Maître Capello ! 

Mais retournons à notre broderie XXL achetée en ligne et pour laquelle j’ai eu de suite le coup de foudre !

C’est d’ailleurs la première fois que j’ai rempli mon panier sur ce site « atelier 27 » et je dois dire que la livraison a été ultra rapide et que les deux coupons provenant de cette e-boutique sont de belle facture.

Comme cette broderie anglaise se suffisait à elle-même, un patron simple sans froufrou se devait de lui être associé. « Capucine » répondant à ce critère, je n’ai pas cherché plus loin. Ce top simple tombe tellement bien, coupe ajustée mais dans laquelle on a de l’aisance.

 

IMG_0003 (814x1024)IMG_0007 (1024x603)IMG_0011 (1024x684)

 

 

Broderie anglaise du site "atelier 27" victime de son succès...

Patron Capucine de Blousette Rose

 

Petite blouse toute simple mais qui fait son effet !

 

 

Posté par seweasy à 21:35 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

18 juin 2018

Le voleur de soleil

  

L’autre jour, un de celui qui ressemble à tous ceux écoulés depuis novembre 2017, un jour de pluie, alors que je regardais par la fenêtre le ciel déverser ses trombes d’eau, je me suis mise à me rappeler les jours heureux, les jours de grand soleil qui font que la vie est légère, que tout donne envie, que même la bassesse des gens en devient un peu plus supportable, surtout après un bon petit apéro, les pieds en éventail assise à l’ombre de l’amandier…un lointain souvenir…

Cet autre jour donc, la pluie cognait fort contre les vitres et le vent faisait voler les feuilles des platanes, j’étais perdue dans mes pensées, engluée par la crainte qu’il ne fasse jamais beau à nouveau. Et si, on nous avait kidnappé le soleil, pour inonder de ses rayons d’or d’autres contrées qui normalement en sont dépourvues ?  Après tout, nous l’avions capturé depuis tant d’année dans le sud-ouest, d’autres pouvaient bien en profiter à leur tour ?

Je décidai de mener une enquête. On trouverait bien le coupable, un voleur de soleil ne peut pas passer inaperçu, il doit briller de mille feux. Le soleil n’est pas un petit caillou que l’on peut cacher dans une poche de pantalon, même dans celui d'un ogre…Non, on devait l’avoir transporté dans un immense sac cousu dans un tissu occultant et ignifugé…Qui pourrait bien se le permettre ? J’élaborai mille et une hypothèses quand d’un coup un son strident et familier hurla à mon oreille…6h45, le réveil venait de sonner.

Dehors, il pleuvait encore, un jour de juin identique à un jour de novembre. Encore endormie, je fouillai dans mes affaires et en sortis la tenue du jour : un haut orange survitaminé, de quoi égayer cette triste journée…

  

 

IMG_9950 (1024x683)
IMG_9943 (683x1024)
IMG_9967 (1024x683)
IMG_9952 (683x1024)
IMG_9965 (1024x683)

Top fait à partir du patron de la robe Lillan de Nanoo

Tissu de ma réserve.

 

A ce qu'il parait, l'été sera chaud...
Tiens, je ne demande qu'à voir ça !

 

Posté par seweasy à 19:52 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

12 juin 2018

JC, le DJ de la boîte de nuit

Payer pour entrer dans un lieu de culte n'est pas dans mes convictions...Sauf que là, c'était Gaudi et qu'aller à Barcelone sans pénétrer dans la Sagrada Familia, inconcevable ! De toute façon, on ne se croirait pas dans une basilique, c'est même l'opposé : Jeu de lumières multicolores, JC tombant du ciel accroché à son parachute doré...

 

IMG_9593 (683x1024)

 

Des centaines de clubbers déambulants dans la forêt de pierre et de lumière ;
ne manquait plus qu'un peu de techno, pour commencer à se dandiner sur la piste de danse :)

 

IMG_9632 (1024x635)IMG_9612 (1024x683)

Que les gens pieux me pardonnent, comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés...
Malgré mon texte facétieux, ce lieu m'a captivée.
J'y ai ressenti parmi la horde de touristes dont je fais partie, une certaine sérénité.

Comme finalement les orgues de la Sagrada Familia se sont tues,
nous sommes allés chercher la musique ailleurs.
Direction Barconeleta : En fait, un pur hasard de croiser ces fanfares et ces danseurs enjoués
dans les rues décorées de fanions de toutes sortes.

 

IMG_9716 (1024x683)IMG_9756 (1024x726)IMG_9724 (663x1024)IMG_9765 (683x1024)IMG_9754 (677x1024)

 

Souvenirs du week end de Pentecôte à Barcelone où il a fait beau ! 
Oh ce ciel bleu, j'en prendrais bien encore !!!

 

Posté par seweasy à 19:22 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,

29 mai 2018

Ainsi soit-il

Je n’y peux rien, je suis ainsi faite. J’ai les doigts qui s’agitent, qui ne peuvent s’empêcher d’aller tâter, fouiller, fouiner dans ma réserve à tissus. Je les touche, les caresse et entrevois les associations issues des étoffes glanées au fil des années.

Je n’y peux rien, je suis ainsi faite. Je ne sais pas jeter le moindre centimètre carré de tissus adulés. Les élus, les précieux sont soigneusement gardés. Ils attendent patiemment leur métamorphose. L’un deviendra pochette, un autre étui à aguilles, un autre encore servira à recouvrir des boutons.

Je me mens tout le temps. Je me dis sans cesse de ne plus acheter un seul mètre de tissu tant que la moitié de mon stock n’aura pas été transformée. Mais j’ai les idées plus rapides que mes doigts, les envies plus tenaces que ma volonté !

Je me mens tout le temps. Je rabâche sans relâche des billevesées auxquelles personnes d’autres ne croient…

Je me mens tout le temps. Je vibre pour la fibre et ne peux me résoudre à ne plus succomber…

 

IMG_8599 (711x1024)
IMG_8591 (1024x683)
IMG_8600 (683x1024)
IMG_8615 (714x1024)
IMG_8586 (683x1024)

 

Tissus de ma réserve - Patron pochette Merci Giroflée.

Pochette offerte à ma belle Berlinoise !

Bientôt je vous montre mon petit butin de Berlin :) 

 

Posté par seweasy à 20:25 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


13 mai 2018

Eloge de la lenteur

Tout va très vite à l’ère du numérique. On n’a même pas le temps de connaitre un quart voire un dixième des fonctions de nos téléphones intelligents que déjà ils sont dépassés, que déjà il faudrait les jeter au rebut et acquérir le nouveau modèle qui fait tout mieux. Eh bien, là je résiste, tout ce que j’exige d’un téléphone c’est qu’il remplisse sa fonction première : me permettre de TELEPHONER, le reste pour moi c’est du superflu…Et je ne vous raconte pas comme je suis habile avec mon vieux portable plus si intelligent que ça pour prendre des photos…Là, on peut dire que j’atteins le niveau zéro…En fait, je n’ai tout simplement pas envie.

Tout comme je n’ai plus envie d’être pressée ou de faire les choses à toute vitesse. Et finalement, en prenant son temps, je me demande si on n’en perd pas moins ?

En couture, en tout cas, j’y vais maintenant plus lentement, m’appliquant dans les finitions, je ne fonce plus tête baissée. Je prends mon temps et en perds moins à découdre les étourderies.

Cette chemisette "Pivoine" se monte très facilement, surtout quand on en est à son deuxième opus.

 

IMG_9492 (980x1024)IMG_9530 (1024x1024)IMG_9507 (1024x1024)IMG_9534 (616x1024)IMG_9514 (1024x1024)IMG_9542 (1024x683)IMG_9526 (683x1024)IMG_9545 (1024x683)IMG_9551 (1024x683)

 

 

Patron "Pivoine" de Delphine et Morissette -
Tissu Petit Pan acheté il y a fort longtemps, comprendre il y a deux ans...

 

J'ai bien envie d'essayer de transformer ce patron en robe-chemise, sait-on jamais
si un jour il prenait l'envie au soleil de venir nous caresser la peau de ses doux rayons tout chauds ?

Quoi ? On peut bien encore rêver ?

 

 

 

Posté par seweasy à 14:19 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , ,

02 mai 2018

Berlin

 

Quelques chiffres, quelques dates :
Berlin est 8 fois plus grande que Paris. 
1945 : Ville détruite à 90 % et partage de Berlin en 4 zones
1961 : Construction du mur de Berlin et des milliers de familles séparées...
Berlin devient ainsi une île au milieu des pays de l’Est. Le Mur aura une longueur de 155km, dont 43km coupant en deux Berlin, et 112km séparant Berlin Ouest du territoire de la RDA. 302 miradors, 14.000 gardes et 600 chiens servent à surveiller le mur.
1963 : Le président américain John F. Kennedy, en visite officielle en Europe, marque la solidarité du monde libre pour les Berlinois en déclarant : « Ich bin ein Berliner. » 
1968 : Naissance de Monsieur
1972 : La RDA et la RFA signent un traité fondamental qui sera le point de départ d’une normalisation des relations entre les deux Allemagne.
1988 : Service Militaire de Monsieur à Berlin
1989 : Chute du Mur de Berlin
3 octobre 1990 : Les deux Allemagne se réunifient.
2018 : 50 ans de Monsieur et retour à Berlin sans le mur pour lui et découverte de cette ville pour le reste de la famille.

 

 

IMG_8781 (1024x683)IMG_8784 (683x1024)IMG_8794 (1024x683)IMG_8861 (680x1024)IMG_8872 (683x1024)IMG_8884 (1024x620)IMG_8887 (1024x725)IMG_8904 (831x1024)IMG_8907 (1024x683)IMG_8913 (1024x683)IMG_8935 (683x1024)IMG_8945 (681x1024)IMG_8958 (683x1024)IMG_8991 (1024x623)IMG_9037 (1024x683)IMG_9060 (1024x683)IMG_9061 (1024x683)IMG_9064 (683x1024)IMG_9107 (1024x683)IMG_9110 (1024x700)IMG_9171 (683x1024)IMG_9183 (683x1024)IMG_9199 (658x1024)IMG_9214 (683x1024)IMG_9279 (683x1024)IMG_9289 (683x1024)IMG_9313 (683x1024)

 

 

Voilà notre Berlin, cadeau pour les 50 ans de Monsieur, 
un séjour ne suffit pas à voir tous les visages de cette ville. 

Et comme en plus, j'y ai retrouvé une belle amie, alors c'est sûr on y retournera !

 

 

Posté par seweasy à 20:02 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,

14 avril 2018

De brique et de cuivre

J’aime bien alterner les projets au long cours et ceux un peu plus rapides qui se font en un après-midi.
De préférence, un après-midi pluvieux, qui empêche toute escapade sur les chemins de France et de Navarre. Et en ce moment, on peut dire qu’on est gâté côté après-midi pluvieux. L’eau n’est plus absorbée dans les champs qui prennent des allures de marécage…Toute cette eau ! Quand ce n’est pas, tout ce vent…Bref, la saison est propice aux après-midis couture.

Après mes ouistitis au style quelque peu décalé, les carreaux ont fait leur retour mais attention, le classicisme en moins. La couleur brique et le quadrillage fait de traits couleur cuivre rompent les codes du vêtement traditionnel et nous dirigent vers un peu plus d’originalité. On est loin du corsage de Marie-Chantal (Notez que je n’ai rien contre les Marie-Chantal). Ce tissu est une merveille, il est fin et doux, sa qualité s’apparente à celle des Liberty of London mais à un prix bien plus doux. Que demande le peuple ? Là, rien de plus…Ah si,  que « See you at six » sorte plus de tissus et étoffe sa collection. Une popeline artichaut me fait de l’œil mais je résiste…(la question est pour combien de temps ?)

Pour le patron, j’ai encore pioché chez Atelier Scämmit, on ne change pas une équipe qui gagne.
« Vertige »  est déclinable en 8 versions. J’ai opté pour la version épurée sans froufrou.
Le patron taille à la perfection, les finitions sont soignées et la vidéo un soutien sans faille. Bref, que du bonheur à coudre ces patrons-là.

 

 

IMG_8633 (683x1024)
IMG_8705 (1024x683)
IMG_8642 (683x1024)
IMG_8722 (1024x637)
IMG_8677 (1024x683)
IMG_8718 (740x1024)
IMG_8679 (1024x1024)
IMG_8702 (853x1024)
IMG_8639 (1024x683)
IMG_8711 (1024x683)
IMG_8680 (1024x775)

 

Patron "Vertige" d'Atelier Scämmit -  
Tissu "See you at six" acheté chez Rascol.

 

 

Les boutons, ont été chinés et sont en verre.
Du coup, j’aurais pu intituler mon billet «  De brique, de cuivre et de verre » :)

 

Posté par seweasy à 14:35 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

06 avril 2018

Ouistitis

 

Les photographes sont des gens bizarres…Quel est celui qui a eu l’idée faire dire « ouistiti » à ses modèles afin qu’ils aient le sourire le plus naturel possible devant la caméra ? Sûrement un photographe de langue française car nos amis anglais utilisent un tout autre mot « Cheese ». Essayons avec fromage,  voire avec Camembert, nous autres français, pas sûr que ça fasse l’affaire :)

Revenons donc à nos ouistitis et tentons de vous éclairer quelque peu sur ma digression et le pourquoi de ce mot dans le titre de ce billet. Simple pourtant.
Approchez-vous de plus près... Les voyez-vous mes ouistitis sur ma blouse « envol » ?
Après mes dernières cousettes, bien sages (Vichy, rayures), j’ai eu envie d’un peu d’originalité et d’un tissu décalé, une sorte d’envol vers un monde que je ne suis pas habituée à côtoyer. Et ma foi, je trouve que cette association donne une côté un peu fripon à cette blouse, et ça, ça me plaît !

Parlons maintenant de ce patron « Envol » d’Atelier Scämmit, qui s’est révélé être une vraie pépite. Un plaisir à coudre et avec la vidéo en support, c’est juste Finger in the nose.
Aucune modification apportée, si ce n’est que j’ai fait une taille 38 et non 40, la blouse étant bien large. Au risque de me répéter, les finitions proposées par Johanna, la créatrice des patrons, sont un plus qui non seulement rendent le vêtement abouti et soigné mais aussi nous font apprendre de nouvelles techniques, et ça c’est toujours bon à prendre :)

 

IMG_8523 (952x1024)IMG_8543 (1024x683)IMG_8535 (683x1024)IMG_8569 (1024x683)IMG_8537 (603x1024)IMG_8550 (1024x683)IMG_8553 (683x1024)IMG_8547 (1024x683)IMG_8522 (856x1024)

 

 

patron "Envol" d'atelier scämmit

Tissu Ouistiti des sacrés coupons

 

Cet "envol" m'a donné des ailes, alors c'est sûr, il y aura d'autres versions,
sages ou moins sages, on verra selon les tissus qui croiseront mon chemin.

 

 

Posté par seweasy à 21:57 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , ,

25 mars 2018

Chemisette, alouette !

 

Et si je vous parlais technique (une fois n'est pas coutume) et que je vous disais que ce petit projet ("petit" au sens affectueux car j'y ai passé quand même pas mal de temps) était propice au dépassement de soi ? On se calme...Au dépassement de soi dans le domaine de la couture, bien entendu.

Avec ce projet, j'ai appris :
- à monter un petit col (de chemise pas le col du Tourmalet)
- à faire des boutonnières sans douleur et chapelet de mots qui défoulent. Après moult essais sur une bande du même tissu et réglage de la bête, les boutonnières se sont enchaînées sans anicroche.
- à jouer avec le sens des rayures (après les carreaux, ça change...)
- à coudre des bandes de boutonnage à gorge américaine, enfin presqu'américaine car je n'ai pas surpiqué les deux longueurs, the french touch en somme !

 

IMG_8486 (742x1024)IMG_8493 (1024x1024)IMG_8489 (1024x683)IMG_8494 (1024x1024)IMG_8487 (723x1024)IMG_8498 (771x1024)

 

Patron PIVOINE de Delphine et Morissette

Tissu coton très fin des Sacrés Coupons 

Photos faites par Monsieur

 

Ne reste plus qu'à avoir un peu soleil pour porter ma chemisette
mais on dirait que ce n'est pas demain la veille !

 

 

 

Posté par seweasy à 20:53 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , ,