Quand plus tard arrivera la pluie,
Je me souviendrai encore
De cette trouée d'or
Sur la maison bordée par la nuit.

Au loin, déjà, foudre et éclairs
Déchirent violemment les airs

Et d'un coup, on éteint la lumière
Tout est sombre, obscur, presque mortifère
La maison disparaît dans un gris brouillard
Avant d'être engloutie par le noir.

 

IMG_6420

 

Novembre 2017

 

Je ne sais pas pourquoi mais ça m'amuse encore d'écrire des petits poèmes...