Telle était la question qui me tarabustait...Parce que franchement, à l'heure du numérique et de cette société qui voudrait nous faire prendre des vessies pour des lanternes et s'attaquer systématiquement à notre porte-monnaie, la prudence est parfois de rigueur...Une belle photo, alléchante à souhait et vous vous trouvez derechef à dégainer votre carte bleue. Mais cette fois-ci, ma source étant on ne peut plus fiable, j'y suis allée les yeux fermés.
Merci Maïta, de m'avoir si sûrement et joliment inspirée, tout comme toi,  je confirme que ces moules sont extraordinaires pour la forme mais aussi pour le fond : la cuisson est parfaite : croquant à l'extérieur et moelleux au coeur !
Première promesse tenue (et de nos jours, c'est si rare !) : le gâteau n'accroche pas.
Deuxième promesse : moule tellement résistant qu'on pourrait se le transmettre de génération en génération. Je vous en reparle dans une trentaine d'années, alors !

Je n'ai pas suivi la recette d'un bundt cake pour le lequel sont faits ces moules, mais celle d'un quatre-quarts au citron et ce fut un régal !

J'y ai tout de même ajouté une touche personnelle avec un glaçage royal au citron (150 gr de sucre glace + 1 blanc d'oeuf + 1 c à soupe de jus de citron), le tout parsemé d'étoiles en sucre et de fleurs du village.

 

IMG_2573 (1024x1024)IMG_2575 (683x1024)IMG_2579 (683x1024)IMG_2576 (1024x683)IMG_2577 (1024x683)

 

Recette à trouver , sur un blog très inspirant et moule à bundt cake ici.

 

Alors oui, le moule n'est pas donné mais puisqu'on pourra le léguer à nos enfants,
petits-enfants, arrière-petits-enfants; in fine c'est plutôt raisonnable :)