Près de 2 mois que Marthe est en boule, froissée, puis jetée au placard...
Elle attendait tapie dans le noir que je daigne m'occuper d'elle à nouveau.
Souvent elle se rappelait à moi, mais aussi vite qu'un battement de cils,
je refoulais son invitation dans un coin de ma tête,
celui où l'on met les choses auxquelles on ne veut pas penser.
Mais c'était sans compter sur la déferlante de Marthe des copines qui elles
ne multiplient pas les pains mais les Marthe !
Il me fallait donc mon petit miracle si je voulais rester jouer dans la même cour...

Et un dimanche, l'événement eut lieu. Je pris mon courage à deux mains,
sortis Marthe de son trou, l'essayai à nouveau
(sait-on jamais, elle aurait pu rétrécir toute seule),
constatai hélas qu'elle était 3 fois trop grande pour moi.
Patiemment, je jouai du découd-vite qui n'en a que le nom, rognai les côtés,
remontai les vasques, refis les fronces et recousis le tout.
Et là : O miracle ! Une Marthe qui va ! Et croyez moi, ou pas, ça change tout !

 

IMG_4758 (683x1024) IMG_4752 (683x1024)IMG_4749 (683x1024) IMG_4751 (683x1024)

 

Si comme moi, vous ne faites pas 1m 65, rognez, rognez et remontez les basques sinon,
c'est l'effet parachute assuré !

 

 IMG_4734 (1024x952)


Marthe de RDC, Viscose Mlle en Jupon que j'ai vue ce matin au

marché et bien sûr, j'ai encore craqué !