Dans la vie, comme dans un vestiaire, rien ne va l'un sans l'autre. Sans les bas, comment apprécier
les hauts à leur juste valeur ? N'en seraient-ils pas moins savoureux ?
C'est une façon de voir, certes, et c'est la mienne.
Les bas, la vie nous les donne avec générosité;  ces jours-là, c'est sûr on préférait qu'elle fut pingre.
Mais la vie est ainsi, elle reste sourde à nos implorations,
elle n'entend pas se soumettre à nos désirs, elle fait ce qu'elle veut !

N'empêche qu'il me faut des bas et là je parle de mon vestiaire uniquement.
Je ne me vois pas battre la campagne, ni la ville d'ailleurs, à moitié dévêtue ou à moitié habillée, 
question de point de vue, ça aussi, mais surtout d'équilibre.
Mon vestiaire est pauvre en bas, enfin en bas que j'ai envie de porter, il fallait vite y remédier.

J'ai donc pioché dans le super livre de Tilly acheté depuis fort longtemps
et c'est sur la jupe Delphine que j'ai jeté mon dévolu :

 

IMG_4530 (1024x603)

IMG_4539 (683x1024)  IMG_4541 (683x1024)

 

Il a fallu que je reprenne la ceinture, j'ai encore vu trop grand...
et puis un tissu plus raide fera sans doute mieux l'affaire.
Non, elle n'est pas parfaite, j'ai fait attention aux raccords sur le côté,
mais pas derrière, tout moi ça...

 

IMG_4523 (649x1024)

 

Oui, je sais, c'est dommage, je pourrais découdre et refaire les raccords...
Un jour, peut-être...

 

IMG_4527 (498x1024)

 

Jupe Delphine du livre de Tilly and the buttons, Love at first stitch
Tissu Laine qui ne pique pas, Bennytex

Photos faites par M.Chocolat, trop heureux d'être coincé à la maison
grâce à la neige qui ne cesse de tomber depuis ce matin.
Je ne boude pas mon plaisir non plus !

Tout est si beau recouvert de ce blanc manteau !