Pénélope, celle qui n’avait pas d’emploi fictif, mais qui chaque nuit se tuait à la tâche…Car croyez-moi, il en faut de l’abnégation pour défaire la nuit le travail du jour…Vingt ans ainsi à attendre le retour d’Ulysse... Si c'est pas de l'amour, ça alors ?

Je n'ai eu à défaire qu'une fois mais complètement la doublure cousue sur cette veste, et déjà cela m'a, comment dire, fortement agacée. Bon, en même temps, si j'avais fait l'effort de lire toutes les consignes d'Ivanne S, cette déconvenue aurait été évitée...Flemme quand tu nous tiens ! D'un autre côté, je peux dire que la pose de la doublure n'a plus de secret pour moi et alors que je m'en faisais tout une montagne, maintenant ce n'est plus qu'une butte à peine plus haut que Montmartre.

J'ai encore quelques progrès à faire mais je suis d'ores et déjà satisfaite de ma toile.

 

IMG_7855 (1024x770)IMG_7851 (683x1024)IMG_7856 (1024x662)IMG_7849 (1024x683)IMG_7863 (1024x768)IMG_7847 (683x1024)IMG_7868 (683x1024)

 

 Jacquard et doublure MT - Patron magnésium d'Ivanne Soufflet 

Photos sur pattes prises par mon fils de 12 ans après moult parlementations :)