Souvent, en rentrant du boulot, j'ai cent cinquante mille pensées qui rebondissent dans ma tête, s'agitent et se cognent. Mais une fois le pas de la porte derrière moi, elles s'envolent d'un coup. Sauf que ce soir-là, l'une d'entre elles ne me quitta pas. 35 minutes de trajet à ne penser qu'à ça. Une envie tenace qui ne me lâcherait pas tant qu'elle ne serait pas assouvie. J'attendis alors qu'il fasse nuit noire et mis mon plan à exécution.

Je partis donc appareil photo pendu à mon cou déambuler dans les rues désertes de mon petit village afin de m'essayer à la photo de nuit. En chemin, je rencontrai la femme du boulanger qui sagement promenait son chien, deux vieilles dames au volant d'un voiture qui manquèrent de me rouler dessus puis s'arrêtèrent en plein milieu de la petite rue, juste devant la maison que je photographiais. Elles abandonnèrent là leur véhicule le temps je suppose, de la visite à une amie. Qui cela pourrait bien gêner ? :)
Heureusement, j'avais eu la chance de passer par cette rue juste avant que ces drôles de dames ne pointent le bout de leur nez et surtout plantent là leur auto.

 

IMG_7069 (683x1024)
IMG_7070 (774x1024)
IMG_7092 (675x1024)IMG_7079IMG_7074 (621x1024)IMG_7089 (758x1024)

 

Promenade nocture dans mon petit village paré de mille lumières.

Ma lubie du jour : photos de nuit :)

 

 Passez de belles fêtes les gens qui venez encore par ici !