Mais après le déluge, alors on a quoi ? Cela faisait bien longtemps que je ne vous avais pas infligés un bulletin météo aussi affligeant !

Le ciel se jouerait-il de nous ? Qu’avons-nous fait pour prendre tant ? J’ai beau chercher, me creuser la tête de fond en comble, je ne vois pas où est la faute…et cette colère céleste parait injuste et non méritée mais où s’en plaindre si ce n’est à tout vent et avec tout à chacun.

Oui, cette pluie me pèse mais c’est sans commune mesure avec celle que j’ai dû supporter à Paris de dimanche à mardi ! Je serais presque tentée, si j’osais, de dire qu’ici il fait beau, en tout cas, c’est beaucoup moins pourri !

Et si j’avais su, si je m’étais rappelée, c’est pas un tote bag que j’aurais dû offrir à mon hôte mais un poncho en plastique ou des bottes en caoutchouc sauf qu’elle n’aurait aimé ni l’un ni l’autre et me l’aurait dit illico !  Pas de faux-semblant entre nous, amies depuis plus de 25 ans. 

Et comme je la connais bien ma grande Duduche de Paname, je lui ai mis du bleu, des rayures, des fleurs, du rouge, des pois, du blanc et du kibrille !! Tout ce qu'elle aime, en somme, mais en un !

 

IMG_0331 (683x1024)IMG_0337 (1024x683)IMG_0342

 

 

Tissus de ma réserve. Pois  "kibrillent" faits dans du Happyflex bleu pailleté.
Patron maison.

Et là, je tourne la tête et aperçois un beau coin de ciel bleu, enfin...